Observations Astronomiques

Retour

Lieu: La Celle Saint Cloud (Yvelines)
instruments: jumelles 8x50, télescope Meade ETX105AT oculaire 40mm, zoom 9-24mm, connexion de l'Autostar à un portable Centrino Acer via un cable série et un convertisseur USB (émulant COM3).

telescope.jpg (73861 bytes)    telescope2.jpg (51690 bytes)

logiciels: SkymapPro v9 avec asservissement sur l'Autostar du télescope

~Le 16 mai 2004 avec une transparence "anormale" bonne, j'ai pu observer avec mon oculaire 40mm M44 l'amas de Praeseppe (Beehive cluster) dans le Cancer, avec un peu plus haut la coma de C/2001Q4. Un peu auparavant j'avais pu voir Saturne et ses anneaux, 3 satellites de Jupiter et le croissant de Vénus se couchant.
~Le 17 mai 2004, deux bandes de nuages étaient visibles sur Jupiter avec l'oculaire 24mm, ainsi les quatre satellites galiléens.
~Le 22 mai 2004, par une soirée anormalement fraîche, un fin croissant de lune surplombait dans l'Ouest la conjonction de Saturne, de Mars et de epsilon Gem, tandis que le croissant homothétique de Vénus approchait de l'horizon.
~Le 23 mai 2004, première observation de la Lune.
A 22:30 passage de la station spatiale magnitude -1 au zénith de la région parisienne.
Comète C/2001 Q4 NEAT encore visible dans le Lynx

~Le 24 mai 2004 utilisation du télescope en manuel (pour cause de batteries épuisées) observation de la Lune: cratère Theophilus et les sinus voisin, cratère Plinus. Jupiter avec 3 satellites visibles. Conjonction Saturne Mars.
A 23:41 passage de la station spatiale (magnitude -0.8) croisant l'écliptique eu niveau de Jupiter magnitude -0.8.

wpe1.jpg (138835 bytes)
carte du ciel le 24 mai 2004 vers minuit en direction de l'ouest
d'après Skymap Pro v9.0.10

~Le 27 mai 2004 ciel légèrement voilé : alignement réussi sur Arcturus et Vega, observations lunaires au crépuscule, observation de Jupiter et de ses satellites. Passage de la station spatiale ISS vers 23:30.

~Le 7 juin 2004, beau ciel voilé par les traînées de condensation des avions. Parcours de la constellation du Lion aux jumelles. Découverte de celle de Hercule. Observation de l'amas globulaire M13 presque au zénith certes moins spectaculaire que Omega du Centaure observé sous les tropiques. La définition de Messier "d'objets que l'on peut confondre avec une comète" s'avère plus rigoureuse pour les amas globulaires que pour les galaxies. Je me souviens de Omega Centauri qui était assez proche de la comète de Halley.

~ Le 8 juin 2004 au matin transit de Vénus devant le soleil. Ne possédant pas de filtre solaire pour l'ETX (onéreux et rarement indispensable), j'ai recouru aux "lunettes d'éclipse" qui m'ont permis de percevoir la silhouette de Venus sur le bas du disque solaire..

~Le 12 juin 2004, alignement rapide sur Vega et Spica dès 23:00, observation des satellites de Jupiter (Callisto et Ganymède à l'est, Io et Europa ) à l'ouest  puis... couverture rapide du ciel par des nuages à partir de l'ouest. Observation aux jumelles de Antares et des étoile brillantes du Scorpion à l'horizon sud-est. M4 invisible.

~Le 13 juin 2004, enfin une météo assez favorable, malgré le crépuscule qui se prolonge trop longtemps, alignement sur Arcturus et Vega, visite des satellites de Jupiter, observation de M13 et de M92, amas globulaires dans Hercules, observation de la Lyre et du Cygne (Deneb et l'étoile double Albireo.

~Le 13 janvier 2004, absence de Lune et enfin,  par un ciel à peine voilé au nord par les brumes de la vallée de la Seine, j'ai pu bien observer aux jumelles la comète C-2004Q2 Machholz de magnitude 4.2 dans Persée presque vers le zénith. Malheureusement le ciel est resté couvert les jours précédents quand la comète approchait les Pléiades. Observation au télescope de la constellation de Orion, en particulier de la forme caractéristique de la nébuleuse M42. Saturne suivait Castor et Pollux à l'est.