ADA

Retour histoire langages
mise à jour 05-Jan-2003
en construction

Ada est un langage de programmation inventé à la demande du Département de la Défense américain pour satisfaire tous ses besoins y compris ceux des systèmes complexes opérant en temps réel.

Malgré son acceptation comme langage officiel par l'ANSI en janvier 1983 et par l'ISO en 1987, il s'est fait concurrencer par le langage C et ne s'est répandu que dans les systèmes embarqués et plus particulièrement dans les avions comme le F-16 ou le Boeing 777.

Le langage adopté par le DoD a été inventé par une équipe regroupant des ingénieurs de Honeywell et de CII-Honeywell-Bull dirigée par Jean Ichbiah, un spécialiste des langages de CII.

Jean Ichbiah quitta CII-HB pour fonder sa compagnie Alsys. Alsys fur ensuite reprise par Thomson (futur Thales) puis fut ensuite absorbé par la compagnie américaine Aonix dont le siège est à San Diego CA.

Ada avait comme objectif initial l'absence de compromis sur la compatibilité des programmes entre plateformes différentes et sur des compilateurs différents. Aussi seuls les compilateurs validés avec une suite de programmes de référence avaient le droit de porter le nom de Ada. L'impact de cette rigueur fut de multiplier les contrôles sur les types de données et d'obliger le programmeur à toujours spécifier explicitement son intention.

Le standard de 1983 a été révisé en 1995 et le standars actuel est Ada95

Contrairement aux apparences, le nom ADA n'est pas un acronyme mais a été donné en l'hooneur de  Augusta Ada Byron (1815-1852), Countess of Lovelace, la fille du poète Lord Byron et qui assista l'inventeur britannique Charles Babbage en en étant la première "programmeuse".

Syntaxe:

WITH Ada.Text_IO;
PROCEDURE Hello IS
   BEGIN -- Hello
    Ada.Text_IO.Put (Item => "Hello there. ");
    Ada.Text_IO.New_Line;
   END Hello;

ADA utilise la notion de package (procédure ou ensemble de procédure externes linkée tardivement au programme)