Le Folgoët

Retour Bretagne

lieu de pardon traditionnel à la Vierge, l'église du Folgoët, maintenant presque incluse dans la conurbation de Lesneven est très remarquable par ses statues extérieurs et son jubé en pierre.

Le Folgoet fit longtemps partie de la commune de Guicquellau (initialement Elestrec), dont il ne reste plus grand chose aujourd'hui.

Salaun Ar Fol vivait à Estrelec en mendiant et invoquait "Introun Varia". Il mourut en 1358. Mais peu de temps après sa mort, on découvrit sur sa tombe, près de la fontaine où il trempait son pain, un lys sur lequel on lisait ces mots " AVE MARIA ". En ouvrant la tombe, on constata que ce lys avait pris racine dans la bouche du défunt. Le miracle attira rapidement les foules et on voulut bâtir une chapelle sur la tombe de " l'innocent ".

Les travaux commencent vers 1350 mais il fallu attendre l'impulsion du Duc de Bretagne Jean IV en 1364 pour voir s'activer vraiment le chantier. Dans l'intervalle se déroula la guerre de succession entre Charles de Blois, l'allié des Français, et Jean de Montfort, le futur Jean IV -soutenu par Edouard III d'Angleterre. 
La grande tour mesure 53 m  date de cete époque ainsi que la base de la seconde tour et une partie de la façade Nord.
Après une suspension des travaux de 35 ans, l'évêque de Léon Alain de la Rue inaugura l'église en 1419 qui reçut la visite du Duc Jean V en 1423.
En 1423, le domaine fut exempté d'impots
L'église fut ravagée par un incendie en 1708 et fut restaurée un peu maladroitement (toiture) en 1720. Elle échappa de peu à la démolition en 1794 époque où les cloches furent fondues à l'Arsenal de Brest.

 

jubé et nef de l'église

 

vierge ornant la fontaine de Salaun ar Fol
(l'original se trouve dans la basilique)

sculpture du porche (Nativité)

LINKS sur le Folgoet:
Histoire Détaillée du Folgoet sur le site des Amis du Folgoet
Autre site sur Le Folgoet