Kyôto

en construction

retour Japon

J'ai visité Kyoto une demi-douzaine de fois entre 1986 et 1996.

 La ville n'est plus la capitale qu'elle était jusqu'au milieu du XIXe et ce serait exclusivement une ville musée, visitée par des myriades de touristes plus nippons que gaijin (gens de l'extérieur) s'il n'y avait dans la banlieue de nombreuses usines d'un Japon industrieux. Parmi celles-ci Kyocera, pour le moment la société mondiale dominant le marché des céramiques, des ciseaux au substrats des composants électroniques, a été célèbre par le parcours de son fondateur qui a pris sa retraite comme bonze bouddhiste.

Kyôto, anciennement Heian-kyo fut fondée comme capitale en 794 et resta le siège de l'empire jusqu'à l'avènement de Tôkyô en 1868, au début de l'ère Meiji. Son plan est en damier nord-sud est-ouest, sur le modèle des capitales chinoises.
Sous l'empire -avant l'ère des Shogun-, Kyoto a été le siège de rivalités entre familles de nobles et avec des communautés de moines qui entretenaient des armées au même titre que les autres féodaux. Le principal siège de ces monastères influents était dans les collines du Nord-Est de Kyoto, autour de l'Enryaku-ji.
Le bouddhisme importé de Chine et de Corée fut la religion officielle du Japon depuis la fondation de Kyoto jusqu'à l'ère Meiji, où la religion shintoïste primitive fut remise à l'honneur. Mais le bouddhisme lui-même est divisé en de multiples sectes un peu à la manière du protestantisme américain. La popularité de ces sectes a varié suivant les âges. Cela se traduit bien dans la variété des temples de Kyoto. On notera que les temples zen, une des sectes qui ne remonte qu'au XVIe siècle, ne sont plus fréquentés que par des touristes alors que des sectes plus anciennes aux Hongwan-ji ou à Kiyomizu-dera attirent presque autant de pèlerins que de touristes. Probablement, les membres des sectes zen ont retrouvé dans le renouveau shinto les abstractions religieuses auxquels ils étaient les plus sensibles.

Kyôto comprend de nombreux temples qui méritent une visite. On ne saurait trop recommander aux visiteurs qui ne font qu'une seule visite au japon d'y consacrer quatre ou cinq jours. Les endroits à visiter sont très dispersés et la plupart  ne sont pas accessibles à pied depuis la gare ou les hôtels. Il est nécessaire de réserver les pieds à quelques itinéraires intéressants dans les jardins et de parcourir les grandes distances en métro, en bus et en taxi.

A part les temples, on se doit de flâner dans le quartier de Gion et surtout dans le quartier au bord du fleuve Kamogawa, l'ancien quartier des geishas où on découvre des tavernes surplombant le fleuve

LIENS

Ville de Kyoto 

Temples zen

Ryoan-ji

temple zen rinzaishu construit par Hosokawa Katsumoto de 1450, reconstruit après un incendie en 1797. Son jardin de sable et pierre (karasansui) de 23x9m avec ses 15 cailloux-îles est souvent considéré comme le centre de méditation du bouddhisme zen.

Nous eûmes un jour la chance de le visiter à l'ouverture, le seul bruit était celui d'un moine ratissant ce jardin et celui des oiseaux.
Les salles de ce temple sont ornées de paravents (fusuma) peints.

Daitoku-ji

un des ensembles de temples le plus vastes de Kyoto dans un grand jardin. Il fut créé par l'empereur Go-Daigo en 1324. Il n'est que rarement visité par les touristes étrangers. 
Le Daisen-in est un des temples zen de cet ensemble. Il possède un beau jardin de pierre.

Kinkakuji

pavillon d'or, construit à l'initiative de Ashikaga Yoshimitsu en 1397, incendié en 1950. 

Ginkakuji

pavillon d'argent construit par le shogun Ashikaga Yoshimasa

Temples Tendai

Enryaku-ji

Ce temple est situé dans la montagne au Nord-Est de Kyôto. En fait il s'agit d'une propriété très étendue s'étendant plus d'un kilomètre.

Sanzen In

Ce temple est au dessus de la village de banlieue résidentielle de Ôhara  au nord de Kyôto Le temple fondé au IXe comme une dépendance du monastère de Enryaku-ji de la secte Tendai et fait l'objet de pèlerinages. On dispute la paternité de sa construction entre Dengyo Daishi le fondateur de la secte Tendai ou le prêtre Eshin un siècle et demi plus tard.
Sa caractéristique est le calme, même la foule des dimanches est loin d'être aussi bruyante que dans d'autres enceintes de Kyôto. Le jardin de mousse, les cerisiers, les mares des carpes, les tuyaux de bambou alimentant de petites cascades constituent un paysage apaisant.

Chion-in

ce temple construit au XVIIe siècle est le siège de la secte Jodo-shu (de la terre pure). Chaque fois que je l'ai visité, des moines chantaient un office à la gloire de Amida Buddha

Ninna-ji

Daikku-ji

Myôshin-ji

temple de la secte zen rinzai

Kiyomizu-dera

ce temple aurait été fondé en 778 par le prêtre Enchin. Les bâtiments actuels sur le pentes des monts Higashiyama (monts de l'Est) ont été érigés en 1631 à l'initiative de Iemitsu Tokugawa. On y accède par une allée en montée bordée par des échoppes de commerçants, vendant surtout des souvenirs. A l'époque de ma visite, les moines étaient en grève parce qu'on les obligeait à rendre des comptes à l'administration locale. Les guichets d'entrée étaient fermés, mais les commerçants vendaient pour deux fois le prix d'entrée officiel des invitations spéciales qui nous servirent de sauf-conduit pour accéder au temple.
La visite du temple est traditionnellement recommandée en fin d'après-midi où il est très bien éclairé par le soleil. 

Nanzen-ji

Nishi Hongan-ji

construit en 1591 par Toyotomi Hiedyoshi, il devint le siège de la secte Jôdo Shin Shü

Higashi Hongan-ji

Sanjûsangen-dô

Ce nom  a été donné au temple RengeoIn à cause de ses 33 niches entre les piliers du Hall. Il mesure 120m  de long sur 10 m de large. Il fut construit en 1164 et reconstruit en 1266. Il contient de nomreuses statues dont un trésor national une statue de Kannon sculpte en 1254.

Tô-ji

situé au sud de la gare de Kyôto, il possède une pagode de 56 mètres en 5 étages, la plus haute du Japon Elle fut construite en 1644 à l'initiative du shogun Iemitsu Tokugawa.. 

Le temple Tôji fut créé en 796. Il devint en 818 le siège de la secte bouddhique Shingon, fondée par le prêtre Kukai. Les batiments d'origine n'ont pas résisté aux flammes des guerres civiles et les structures ont été rebâties aux Xve et XVIIe siècles.

Le Kondô,construit en 1606, est le bâtiment principal orné du Bouddha Yakushi Norai. Le Kôdô, datant de 1491,  possède 21 statues dont 15 datant de l'ère Heian des VIIIe et IXe siècles.

Un petit musée d'art bouddhique et une école Shingon complètent les constructions du Tô-ji..

Tofuku-ji

au sud-est de Kyoto

Palais et Temples impériaux

Je n'ai pas visité le palais impérial qui n'est que très occasionellement ouvert au public et sur réservation. Les bâtiments sont très récents et seuls les jardins me font regretter cette lacune de visite.

Palais du shogun Nijô-jo

 

Il fut construit pour Ieyasu Tokugawa, le premier shogun, à partir du début du XVIIe siècle (1603). Les salles sont remarquables par leurs parquets bruissant sous les pas, afin que des assassins ne puissent surprendre le shogun pendant ses visites auprès de l'empereur.

Il contient deux ensembles le palais Ninomaru auquel on accède par la belle porte Karamon, et le palais Homaru plus à l'intérieur. Le palais Homaru a brûlé au XVIIIe siècle et les bâtiments actuels étaient auparavant des annexes du palais impérial replacés dans le Nijô-jô en 1893. Le palais Ninomaru est remarquablement aménagé; il contient six bâtiments et de nombreuses salles, dont la plus célèbre est la hall Ohiroma. On a représenté dans ce hall la scène d'abdication du shogun devant l'empereur au début de l'ère Meiji.
 Les portes coulissantes et les paravents sont décorés avec des peintures caractéristiques de l'ère Edo.

Heian jingû (Heian shrine)

temple shinto construit en 1895, il est dédié aux empereurs Kammu -l'empereur ayant fondé Kyoto en 795- et au dernier empereur résidant à Kyoto Komei. Il est précédé d'un immense torii. Ce temple est très fréquenté par les enfants des écoles et par les jeunes mariés (le mari en smoking et la femme en kimono de luxe, de rigueur si le mariage est célébré selon le rite shinto).