Nara

en construction

Retour Japon

Nara, l'ancienne capitale de 710 à 784, se trouve à environ une demi-heure de train au sud de Kyôto et peut se visiter en une journée harassante à partir de cette ville. Cependant il est préférable d'y passer plus de temps et si l'on réside dans l'hôtel de charme tout en bois le Nara Hotel, on est à quelques minutes à pied des temples bouddhiques du Kofuku-ji et du Todai-ji et du Nara-Koen, le parc aux cerfs qui mesure lui 4 km x 2 km.

Le voyage depuis Kyoto peut se faire par le ligne régulière des JR  par la Nara Line, mais il peut être plus amusant de prendre le "Romance Train" de la Kintetsu Line (récemment changé en Kinki Nippon) qui dessert directement Nara. Au cours de ce long trajet d'une demi-heure des hôtesses vous offre à la place thé ou boissons fraîches. Le trajet en bus permet de visiter le Byodo-in à partir de Uji et de descendre visiter le Tofukuji à l'entrée de Kyoto.
Toute la partie est de la ville n'est qu'un gigantesque parc. Au sud, se trouve le temple du Shin-yakushi-ji célèbre par sa statuaire de bois. A l'extrémité ouest se trouve un grand sanctuaire shinto, le Kasuga-jingu.

Au sud-ouest de Nara sur la vieille route historique Yamanobe, se trouve un des plus anciens sanctuaires du Japon, le Horyu-ji dont la pagode remonte au IXe siècle, la grande époque de Nara. Sur la route on rencontre aussi le Toshodai-ji .
Le voyage en bus régulier vers le Horyu-ji fut au début assez impressionnant, la cassette ne donnant que des informations sur les arrêts en japonais, mais à l'arrêt des temples, elle eut la courtoisie d'annoncer aussi l'arrêt en anglais.

Kofuku-ji

Ce temple qui se trouve à l'entrée du parc de Nara était construit à l'origine au sud de Nara à Asuka. Il fut déménagé avec le changement de capitale. Le temple actuel a été largement reconstruit à l'ère Edo. Sa pagode de 5 étages mesure 51 m de hauteur. Le temple contient en particulier une statue de Ashura, dieu à 3 têtes et 6 bras situé dans le musée des Trésors Nationaux.

Tôdai-ji

Ce temple est probablement le plus célèbre de Nara. Il fut fondé en 752 et abrite une gigantesque statue de bronze de Bouddha dans le pavillon du DaiButsu-den. Ce bâtiment n'est pas le seul élément important du temple, il y a aussi sur la hauteur le Sangatsu-do et le Kaidin-in à l'ouest du DaiButsuden.

On entre dans l'enceinte par la grande porte du sud (Nandaimon) reconstruite en 1199 et gardée par deux statues de 8 m de haut, également du XIIe siècle. 
Le Daibutsuden a été souvent reconstruit après des incendies. L'édifice actuel date de 1709. Il mesure 57 m de large, 50 m de profondeur et surtout 48 m de hauteur. C'est la plus grande construction de bois du monde. La statue du Grand Bouddha Vairocana mesure 16 mètres de haut d'après un original datant de 752.
Le hall Sangatsudo, situé sur une colline à 400 m à l'est, contient un groupe de statues du VIIIe siècle.
Le Kandan-in construit par le prêtre chinois Ganjin, un des premiers apôtres du bouddhisme au Japon est actuellement dans sa version reconstruite en 1932 et contient des statues des quatre Gardiens du Ciel.

Shin Yakushi-ji

Ce petit temple est un des mes préférés de Nara. Il est situé au sud-est du parc et est atteint après une relativement longue traversée. Le bâtiment central (Hondo) du temple date du VIIIe siècle et contient une statue du Bouddha Yakushi Nyorai entouré des 12 généraux divins dans des poses grimaçantes très expressives.

Kasuga Taisha 

Ce temple shinto est situé à l'est du parc. Il fut érigé sous les Fujiwara. C'est probablement le site qui fait le mieux percevoir la dimension du culte shinto et sa relation avec la nature, les ruisseaux, les mousses et ses petits monuments sous les arbres.


Après cette visite du parc de Nara que j'ai dû faire trois ou quatre fois, les temples suivants sont situés sur l'ancienne route de Nara vers Osaka, le port des anciennes capitales et la métropole du Kansai. Nous sommes allés en bus depuis Nara jusqu'au Toshodai-ji puis avons marché jusqu'au Yakoshi-ji, et avons repris le bus jusqu'au Hôryu-ji, le retour s'étant effectué en train.

Toshodai-ji

Ce temple fut fondé en 759 par le célèbre prêtre bouddhique chinois Ganjin. Le bâtiment principal (Kondo) est remarquable par la décoration de son toit. Les statues principales sont celles du Bouddha Vairocana , de Kannon "aux mile bras" et une statue célèbre de Ganjin qu'on a vu exposée à Paris.

Yakushi-ji

Seule une des deux pagodes, à l'est, est ancienne (730), ce temple a été presque entièrement reconstruit en 1976 et peinte en rouge vermillon.

Hôryu-ji

Le Hôryu-ji se trouve à mi-chemin entre Ôsaka et Nara sur le village de Ikaruga. Ce temple fut fondé par le prince Shotoku Taishi en 607 ce fut le lieu d'où se répandit le bouddhisme au Japon. 

La partie ouest du temple (Sai-in) comprend la plus vieille structure de bois du monde comme Kondo et une pagode à  5  étages du VIIe siècle ayant 32 m de hauteur. La partie est (Tô-in) comprend le Yumedono (le hall des rêves), une structure octogonale et, plus au centre du complexe, le hall du Trésor (Daihozoden) dans lequel est conservé un important trésor de statues en bois de l'époque Asuka, probablement les statues les plus accomplies de l'art japonais, dont la statue de Kannon Kudara et celle de Yumechigae Kannon.

Chugu-ji

Tout à côté du Hôryuji (au Nord-Est) se trouve le plus petit temple du Chuguji qui est un ancien couvent de nonnes. Il  est conu pour sa statue  de Miroku-Busatsu. C'est une ancienne résidence de la mère du prince Shotoku datant du VIIe siècle. Le temple expose une réplique du Mandala Tenjukoku, tapisserie décrivant la mort du Prince.

LINKS

Nara City web site